Le point sur les lentilles progressives

Un évènement très marquant du monde de l’optique fut sans aucun doute l’invention des foyers progressifs. Bien que les premières lunettes fissent leur première apparition au XIIIe siècle, celles-ci ne permettaient que d’améliorer la vision de loin ou la vision de proche.  

C’est en 1784 qu’un certain Benjamin Franklin réussit à commercialiser les premières lentilles à double foyer. La révolution des foyers progressifs doit attendre la fin des années 1950. 

Bernard Maitenaz, un ingénieur français, propose pour la première fois des lentilles permettant de voir à toute les distances sans discontinuité. Les foyers progressifs font alors leur apparition.  

Les foyers progressifs ont depuis grandement évolués. Plusieurs compagnies investissent énormément de ressources dans la recherche pour développer des lentilles de plus en plus performantes. 

Encore aujourd’hui, les foyers progressifs offrent à tous les presbytes la possibilité de voir clair à tous les distances, mais avec certaines imperfections. 

Le changement de prescription entre le haut et le bas de la lentille crée des zones de distorsion. Cela a pour effet de donner une vision moins claire en périphérie des verres.  

Les foyers progressifs sont donc les meilleures lentilles pour bien voir à toute les distances, à condition de ne pas s’attendre à la perfection. 

Il existe plusieurs designs de foyers progressifs dont certains vont maximiser une vision de loin en mettant les zones floues en vision de près et intermédiaire, et d’autres qui vont maximiser la vision de près.  

Différentes combinaisons peuvent être faites en fonction de chaque patient. L’opticien est l’expert le plus qualifié pour pouvoir choisir le meilleur produit pour chaque personne.  

Chez Tétreault-Isaïa Opticiens, nous privilégions les foyers progressifs conçus par Essilor et Hoya. Ces deux compagnies sont des chefs de file dans le domaine et offrent à tous les porteurs des foyers progressifs très performants.  

Essilor, avec sa gamme Varilux, permet d’obtenir une vision tout à fait naturelle à toute les distances, même dans les conditions de faible luminosité. La gamme Varilux X series plus spécialement, offre une transition très fluide et permet à son porteur de bien voir sans devoir bouger ou incliner la tête. 

Hoya vision pour sa part, permet d’équilibrer la prescription de chaque œil afin de maximiser la

vision binoculaire  Bref, pour le consommateur, il est facile de s’y perdre dans le monde des foyers progressifs. En visitant un professionnel de la vue compétent, vous serez certain d’avoir le meilleur foyer progressif pour répondre à vos besoins selon votre budget.  

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.