Fatigue oculaire

Au fils des années, les besoins visuels ont énormément changé. Nous sommes passés à une ère plus technologique, ce qui demande une attention visuelle soutenue et surtout en vision rapprochée.

Cette attention visuelle est très exigeante au niveau de l’œil et occasionne souvent une fatigue oculaire. La fatigue peut amener divers symptômes tels que : maux de tête, yeux rouge, irritation ou douleur des yeux, vision floue ou dédoublée, yeux larmoyants ou trop secs et clignements excessifs.

Le travail de près demande à l’œil une accommodation constante et soutenue. Celle-ci est créée grâce au muscle ciliaire. Une contraction soutenue des fibres parasympathiques de ce muscle entraîne souvent de la fatigue oculaire.

La fixation continue sur les écrans numériques a comme résultat un clignement moins fréquent. Le manque de clignement occasion une mauvais lubrification des yeux. C’est ce qui cause entre autres la sensation des yeux qui brûlent.

Il existe plusieurs moyens simples de prévenir la fatigue oculaire ressentie :

  • Garder une bonne distance avec l’écran, soit la longueur de votre bras
  • Ajuster la luminosité de votre écran pour qu’elle soit plus faible
  • Avoir un bon éclairage ambiant, ne jamais travailler à la noirceur
  • Avoir des lunettes adaptées à vos besoins

Afin de mieux prévenir la fatigue oculaire, il existe des verres ophtalmiques conçus à cet effet. Des verres support à l’accommodation ou des verres spécialisés pour un travail rapproché.

Les verres support à l’accommodation sont conçus pour diminuer la tension visuelle en apportant un support à la contraction nécessaire des muscles ciliaires pour bien voir de près et ainsi diminuer la fatigue oculaire.

Les verres spécialisés, quant à eux, sont conçus pour les presbytes et ce, selon votre mode de travail. Ils sont conçus pour optimiser la vision intermédiaire et de près, mais ne sont aucunement conçus pour votre vision de loin.

Ces deux types de verres seront d’autant plus efficaces contre la fatigue oculaire si vous les combinez au traitement protégeant de la lumière bleue nocive produite par les écrans.

Pour connaitre quel produit s’adapte le mieux à votre réalité, il est nécessaire de faire une évaluation de votre vue avec un optométriste. Par la suite, un(e) opticien(ne) s’assurera de vous recommander le bon produit pour vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.